Enième procès ville de Puteaux contre M. Grébert, élu MoDem

Je me suis rendue aujourd'hui au tribunal de Nanterre pour assister au dernier procès en date visant M. Grébert. Une audience qui a duré près de trois heures. Je ne sais comment il peut supporter une telle pression : les procès s'enchaînent de façon quasi ininterrompue depuis 2003 pour les prétextes les plus divers.

Aujourd'hui, il s'agissait d'une plainte en diffamation non pour ce qu'il aurait écrit sur son blog mais pour ce qu'il aurait déclaré lors d'une interview donnée à un journaliste du Figaro après l'affaire de la disparition des canards enchaînés des kiosques de la Ville dans la matinée du 20 octobre 2011.

A la question : Avec quel argent auraient pu être achetés les quelque 600 exemplaires du "canard" ? M. Grébert a répondu : "Je crains que n'ait été utilisé l'argent du CCAS". Maître Nataf, avocat de M. Grébert, a fait valoir qu'il s'agissait là d'un sentiment subjectif et non d'une affirmation. Il a été rappelé par ailleurs que le maire peut pour des situations d'urgence prélever jusqu'à 800€ en liquide dans cette caisse.

Voilà ce sur quoi vont se pencher les juges. Les propos de M. Grébert sont-ils diffamatoires ou non ? Réponse le 4 septembre.

A noter qu'aucune plainte n'a été déposée contre le Canard enchaîné qui dans son numéro du 20 octobre 2011 titrait : "La suppléante de Sarko planquait son magot dans des paradis fiscaux", ni contre ceux qui ont dénoncé l'achat des "canards" en liquide par un émissaire de la ville à savoir Le canard enchaîné et l'AFP. La seule plainte déposée concerne le Figaro qui a cité M. Grébert. Allez savoir pourquoi…

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux