Nous sommes les 3%

Une du Puteaux Infos de janvier 2013Avant tout, je profite de ce post pour vous souhaiter à toutes et à tous une excellente année 2013. L’année 2013 s’annonce comme l’année de l’espoir, ce que j’explique sur le site du Parti Socialiste de Puteaux. Qu‘elle vous apporte beaucoup de joie et de réussites ! C’est particulièrement pour démarrer cette année joyeusement que j’ai décidé d’écrire cet article.

Vous l’avez sans doute vu dans votre boîte aux lettres : après nous avoir offert un sapin de Noël à chacun, un calendrier, etc., la mairie de Puteaux nous offre… le premier fou rire de l’année ! C’est bien aimable, car en ces jours froids où les épidémies font de nombreuses victimes, nous avions bien besoin de rire un peu. Pour ceux qui n’ont pas encore vu la couverture du Puteaux Infos du mois de janvier, j’hésite à vous gâcher la surprise… Allez tant pis !

Oui, mesdames et messieurs, oui, les résultats du sondage commandé par la Mairie sont formels : 97% des Putéoliens sont satisfaits de vivre à Puteaux (sous-entendu à peine dissimulé, « content de Mme le Maire »).  Ha ha ha.

Allez-y, n’hésitez pas, lâchez-vous, riez un bon coup.

Encore un peu.

Là !

Bon, après ces minutes de rigolades offertes par la famille Ceccaldi, si on s’intéressait au fond du sondage ? Alors, cherchons dans le Puteaux Infos le détail. Comme il y a 97 pages à étudier, je vais vous faire gagner un peu de temps : il n’y a pas de détail ! Que signifie « satisfait de vivre à Puteaux » ? Que signifie « plébisciter l’action de la majorité » ? Aucune idée. Pas de trace des questions posées, de l’échantillon, de la méthodologie. Juste un chiffre, occupant le plus de place sur la couverture (plus gros, c’était physiquement impossible) : 97%.

Tout d’abord, première manipulation : faire croire que « satisfait de vivre à Puteaux » signifie « content de Mme Ceccaldi ». On peut très bien apprécier la proximité de la Défense, des transports en commun vers Paris, de la Seine et du bois de Boulogne, etc. tout en étant très insatisfait de la politique ceccaldiste ! Je vous jure ;-) Mais bon… Passons !

Un peu de maths alors. Arrondissons le nombre d’habitants à Puteaux à 45 000. Enlevons les moins de 14 ans, qui n’ont sans doute pas d’avis sur Mme le Maire. Restent environ 36 500 Putéoliens. 3%, cela fait un peu plus de 1000 personnes. Voilà une véritable information, qui vaut de l’or ! Il n’y a que 1 000 personnes, à Puteaux, qui sont mécontents du travail de Mme Ceccaldi et ses amis.

Avec les militants du Parti Socialiste, nous faisons régulièrement du porte-à-porte pour rencontrer les Putéoliens. En particulier, nous en avons fait intensivement pendant les présidentielles. 1000 personnes, c’est environ le nombre de personnes rencontrées qui nous ont dit « Ceccaldi, ça suffit ! ». Ils n’étaient pas forcément de gauche. Mais, comme beaucoup, ils en avaient assez de cette politique inepte, du lâcher d’argent par les fenêtres, si loin des préoccupations des habitants. Alors, soit nous avons exceptionnellement bien visé (car nous sommes très loin encore d’avoir couvert la totalité de la population), et nous sommes tombés sur les fameux 3% du sondage. Soit le chiffre 97% est une fumisterie. Au choix.

La tribune de l’UMP, en page 85, donne un élément de réponse. 97% des sondés sont satisfaits de vivre à Puteaux. L’action de la majorité est plébiscitée à 90%. 68% des sondés souhaitent que la majorité continue sur la même voie. Le chiffre diminue à chaque citation. Quel est le résultat réel ? 24%, comme le score du candidat ceccaldiste en juin ? Moins ?

Mes derniers commentaires iront justement à ces derniers chiffres. 90% de l’action de la majorité plébiscitée. Cela signifie que, dans les 10%, on trouve : les rachats de journaux sur la ville pour les censurer, les attributions de HLM douteuses, les expulsions d’associations, les millions gaspillés au mois de décembre, la gestion de la ville critiquée par la Cour Régionale des Comptes, la diminution de la part de HLM dans la ville, etc. Des 10% qui pèsent lourds !

Quant au mot « plébiscité »… Partons du principe que « plébisciter » signifie « approuver par plus de 80% de la population » (ce qui semble être l’hypothèse basse du plébiscite !). Cela signifie quand même que 12% des sondées approuvent l’action de la majorité, en sont contents, mais ne souhaitent pas qu’elle continue sur la même voie (80% – 68%)… Trop de bonheur tue le bonheur. 

Article tiré du blog Francis Poézévara, Secrétaire de Section

Be Sociable, Share!
Francis POEZEVARA

A propos de Francis POEZEVARA

Âgé de 28 ans, habitant à dans le quartier de Boieldieu, Francis est le secrétaire de section du Parti Socialiste de Puteaux depuis 2009. Il est également Conseiller Municipal depuis 2014.