La Maire de Puteaux tente de contourner une réglementation… qui n’existe pas !

Code électoralOù l’incompétence le dispute au manque d’honnêteté.

Demain, samedi 14 septembre, le bien connu (pour de mauvaises raisons hélas) nouveau conservatoire de Puteaux ouvre ses portes. « Ouvre ses portes », et non « sera inauguré ». Le choix des mots est important. Pourquoi ?

Mme le Maire de Puteaux, « premier magistrat de la commune », justifie son choix en off : « il n’y aura pas d’inauguration du conservatoire Jean-Baptiste Lully compte-tenu de la période pré-électorale » (source). Donc plutôt qu’une inauguration, elle organise une « journée portes-ouvertes », uniquement sur invitation, durant laquelle les élèves pourront assister à un concert. A une paire de ciseaux et un ruban près, la différence avec une « inauguration » est faible !

Joëlle Ceccaldi-Raynaud imagine donc que, grâce à un changement astucieux de vocabulaire, elle peut contourner le code électoral. Et, en même temps, réussir à exclure les conseillers municipaux de l’opposition de l’événement. Une pierre deux coups ! Mais la manœuvre est grossière et ne trompe personne.

Toutefois, le plus affligeant, c’est le fait que le contournement de la réglementation soit devenu à ce point un réflexe pour la majorité UMP qu’ils se donnent du mal pour contourner même… des règles qui n’existent pas ! En effet, le code électoral n’interdit absolument pas une inauguration à 7 mois du scrutin ! Tant qu’elle correspond à un événement objectivement important (en l’occurrence, l’ouverture du conservatoire à ses élèves et au public), et que le mode d’invitation à l’inauguration est le même que pour les événements précédents, il n’y a aucune raison d’interdire l’événement !

Mais la première magistrate de Puteaux connaît décidément bien mal le code électoral. Chacun pouvait déjà en avoir la démonstration lors des dimanches de vote à Puteaux. Désormais, même sept mois avant, les Putéoliens peuvent faire se constat affligeant. Comment croire après que la gestion de la ville soit faite dans les règles ?

Be Sociable, Share!
Francis POEZEVARA

A propos de Francis POEZEVARA

Âgé de 28 ans, habitant à dans le quartier de Boieldieu, Francis est le secrétaire de section du Parti Socialiste de Puteaux depuis 2009. Il est également Conseiller Municipal depuis 2014.