Budget 2014 de Puteaux par E. Hardy (1): Hausse des coûts de fonctionnement

Images-1La séance du conseil municipal du 29 avril a été consacrée en grande partie au budget primitif 2014. Evelyne Hardy du groupe Puteaux, une ville d'avance a tiré la sonnette d'alarme :
"Les coûts de fonctionnement augmentent de 8m€  et les recettes diminuent de 3,9m€, on ne peut pas continuer ainsi! (…)".

Voici la 1ère partie de son intervention (section fonctionnement ) :

Le  budget 2014 qui nous est présenté repart encore dans les mêmes travers que les années précédentes : les dépenses de fonctionnement en forte hausse, les recettes en baisse.

Pour les charges, +8m€ de charges de gestion courante, avec rien de moins qu’une hausse de 2,4m€  sur les charges à caractère général soit +5%, charges qui n’intègrent ni les frais de personnel, ni les charges FSRIF. C’est donc le chapitre entièrement à votre main je le précise… le poste  maintenance +10%, nettoyage des locaux +17%, entretien des  bâtiments à 3,2m€ contre 1,3m€ en 2013, + 246%! Quant au poste  énergie, bonne nouvelle, petite baisse de 7% pour rattraper la forte hausse de 2013 de 34%

Mais comment croire à ce budget ?  Nous venons d’examiner les comptes 2013 où vous nous dites que des efforts ont été faits sur beaucoup de contrats, et vous nous présentez un budget de fonctionnement qui repart à la hausse.

Sur les frais de personnel, près de 3m€ de hausse à 67,5m€ soit +4,6%, dont le tiers soit 1M€ lié aux mesures règlementaires. Poste en forte hausse, qui pèse lourd dans notre budget puisque c’est près de 50% de nos charges de gestion courante : c’est pourquoi nos ressources humaines doivent être bien gérées, bien employées et s’inscrire dans une vraie gestion dynamique. Je note avec plaisir que vous vous engagez à réduire l’emploi précaire en passant en CDI 160 agents et en en titularisant 200 autres. Pouvez-vous nous dire sur quel horizon vous ferez ce programme qui réduira de près d’un tiers nos effectifs non titulaires (709 fin 2012) ?

Les recettes de fonctionnement,  elles, décroissent, avec une baisse au total  de 2,7m€ sur les recettes de gestion courante, baisse des dotations de l’Etat et forte augmentation du Fonds Péréquation inter communal (FNPIC) qui contribue à faire baisser l’attribution de compensation redistribuée par la CASD.

Les produits financiers continuent à baisser, -1,2 m€ en 2014, il ne reste presque plus rien avec 0,5m€ budgétés

En résumé sur ce chapitre fonctionnement,  je lance une réelle alerte sur notre structure budgétaire, les coûts de fonctionnement augmentent de 8m€  et les recettes diminuent de 3,9m€, on ne peut pas continuer ainsi ; l’autofinancement généré par l’exercice passe ainsi de 22m€ en 2013 à 11m€ en 2014. (…)

> Voir la 2ème partie concernant les investissements

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux