A Puteaux, du bleu pour les garçons, du rose pour les filles

Cartable-puteauxVoilà un coup politique qui n'aura pas manqué sa cible (1) !

Alors que l'année scolaire passée a été marquée par des polémiques diverses autour de la "théorie du genre", Mme Ceccaldi-Raynaud (maire de Puteaux UMP) a tranché ! Ce sera rose pour les filles et bleu pour les garçons ! C'est du moins la couleur des cartables distribués samedi dernier aux élèves.

Personnellement je ne trouve pas cela amusant. Bien sûr, je ne vois aucun problème à ce qu'une petite fille veuille du rose, et qu'un petit garçon veuille du bleu, ce qui me gêne c'est que la couleur lui soit imposée. Et non seulement la couleur mais encore les activités puisque sont joints aux cartables de quoi faire des bijoux pour les filles et de quoi faire un robot pour les garçons !

Cela fera sans doute plaisir à certains électeurs de droite mais cela va à l'encontre de l'évolution des sociétés. En effet, on tente aujourd'hui de faire disparaître les stéréotypes qui empêchent les êtres humains de trouver leur voie. Oui un garçon doit pouvoir faire de la danse sans qu'on mette en doute sa virilité, oui une fille peut être attirée par les jeux de construction et être féminine…

C'est pourquoi je trouve cette "petite provoc" du maire de Puteaux irresponsable et d'autant plus irresponsable que ces cartables sont payés avec notre argent et qu'ils ne seront vraisemblablement que fort peu utilisés.

(1) Voir "Les cartables de la mairie de Puteaux  enflamment la toile" sur le site Huffington Post (01/09/14)

Photo : Capture d'écran du compte Docshadok sur Instagram, le 1er septembre 2014.

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux