Tribune : Nouveau mandat, vieilles méthodes (septembre 2014)

Après cent jours, le premier bilan du nouveau mandat confirme les craintes des élus d’opposition : tous les travers caricaturaux de la majorité ont refait leur apparition.

Népotisme, dès avril : Mme Ceccaldi donne de nombreuses délégations, parmi les plus importantes, à son fils, Vincent Franchi. Puteaux fait la Une des journaux : certains s’en amusent, les Putéoliens rient jaune.

Mauvaise gestion, dès le vote du premier budget : les dépenses structurelles continuent d’augmenter, quand les recettes diminuent. Aucune analyse prospective n’est menée : l’équipe municipale n’a aucune idée de quel sera l’état des finances dans les prochaines années.

Absence de réflexion sur les sujets de fond : dès cette rentrée, les premiers touchés sont les enfants, avec entre autres une application absurde de la réforme des temps scolaires, et l’augmentation importante de certains tarifs du conservatoire.

Nous, élus d’opposition, continuerons à défendre l’intérêt de tous les Putéoliens. Retrouvez-nous sur Internet !

Les élus Puteaux, une ville d’avance
www.puteauxunevilledavance.fr
contact@puteauxunevilledavance.fr

Cet article Tribune : Nouveau mandat, vieilles méthodes (septembre 2014) est apparu en premier sur Puteaux, une ville d'avance.

Be Sociable, Share!
Francis POEZEVARA

A propos de Francis POEZEVARA

Âgé de 28 ans, habitant à dans le quartier de Boieldieu, Francis est le secrétaire de section du Parti Socialiste de Puteaux depuis 2009. Il est également Conseiller Municipal depuis 2014.