La chasse aux sorcières continue à Puteaux

PlusfortA la rentrée de septembre 2014*, nous avions évoqué le cas d'opposants ou de sympathisants de l'opposition (ou soupçonnés tels) qui n'avaient pu s'inscrire ou se réinscrire à des activités ou ateliers proposés par la ville.

Ce n'est pas fini ! Ce 29 janvier, le site Puteaux en Mouvement (UDI) évoque les pressions faites sur des présidents d'association pour qu'ils n'autorisent pas certains membres à renouveler leur adhésion :

(…) Le dernier épisode d’une longue série depuis les municipales s’est déroulé ces jours-ci : un de nos membres historiques, qui a démissionné du Conseil Municipal (…), a reçu un drôle de coup de téléphone. Le Président d’une association sportive dont cette personne est adhérente souhaite partager avec elle son dilemme : le Maire lui a demandé de la rayer de son club et de s’opposer à son renouvellement d’adhésion, faute de quoi la subvention municipale serait stoppée. Joli, non ? (…)

Le phénomène n'est bien sûr pas nouveau : en 2001, l'un de mes amis, président de la section littéraire de la SHALP, avait été contraint à la démission parce qu' "il avait été vu à côté de moi pendant que je distribuais des tracts"! J'avais moi-même dû quitter l'association.

Il n'en reste pas moins insupportable. Nous voulons que les associations soient autonomes et que les présidents aient la liberté d'agir sans contraintes.

* Voir la note Inscriptions discrétionnaires aux activités organisées par la mairie de Puteaux ? (04/10/2014)

> Voir (ou revoir) aussi sur ce blog Du fonctionnement des associations par Paul Cozigon (29/10/2010)

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux