Maurice Lechevalier : Un communiste arrêté à Puteaux, déporté à Auschwitz

Triangle+rouge+mention+Ausch+arialMaurice Lechevalier – né le 26 octobre 1902 à Cherbourg – était ajusteur chez Morane-Saulnier et habitait au 74 Boulevard Richard Wallace à Puteaux au moment de son arrestation. Militant communiste actif et syndicaliste, il s’est engagé dans l’action clandestine dès le début de l’Occupation. Maurice Lechevalier est arrêté le 31 août 1940 par des policiers français, à Puteaux, pour distribution de tracts. Il est écroué au dépôt de la Santé puis il est transféré au camp de «séjour surveillé» d’Aincourt, près de Mantes, camp ouvert spécialement, en octobre 1940, pour y enfermer les communistes arrêtés dans la région parisienne par le gouvernement de Vichy.

Il est déporté à Auschwitz dans le convoi du 6 juillet 1942 dit des « 45000″ du n° d’immatriculation qui leur sera donné à l’arrivée. Ce convoi d’otages composé, pour l’essentiel, d’un millier de communistes et de cinquante Juifs arrêtés comme tels faisait partie des mesures de représailles allemandes destinées à combattre, en France, les « judéo-bolcheviks » responsables, aux yeux de Hitler, des actions armées organisées par le parti communiste clandestin contre des officiers et des soldats de la Wehrmacht, à partir d’août 1941. Maurice Lechevalier meurt à Auschwitz le 2 novembre 1942.

Son nom figure sur le monument aux Martyrs de la Résistance, érigé à Puteaux en mai 1970.

Voir le site Déportés politiques à Auschwitz

En ce jour anniversaire de la libération du camp d »Auschwitz, voir aussi sur ce blog l’hommage à Roland Brazda, le dernier des triangles roses, et l’hommage à trois enfants juifs de l’école Marius Jacotot

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux