Affaire du Canard : Mme Ceccaldi, maire de Puteaux, n’aime pas perdre

CB-pfUhW4AAl2kxDans un arrêt rendu il y a quelques jours, la Cour de cassation a confirmé la relaxe de M. Grébert, élu Modem, dans l'affaire dite du "Canard". Trois procès ont donc déjà eu lieu : en 1ère instance, en appel et en cassation. Normalement ça s'arrête là et bien non.

En appel, Mme Ceccaldi avait été condamnée à verser 5.000€ à son opposant "au vu du caractère long et contraignant" de la procédure subie par M. Grébert. Le maire de Puteaux a obtenu que ce jugement soit cassé. M. Grébert va donc devoir engager une autre procédure pour faire reconnaître le harcèlement judiciaire du maire de Puteaux. Harcèlement qui dure maintenant depuis plus de 12 ans !

Rappel : Mme Ceccaldi a perdu tous ses procès contre M. Grébert.

Pour ma part, je m'étais rendue au procès de 1ère instance (voir la note du 3 juillet 2012). Pour le procès en appel qui condamne le maire de Puteaux, voir la note du 4 juillet 2013

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux