Meilleure gestion des HLM & transparence politique [10/04/2015]

Lors de chaque Conseil municipal, les élus peuvent proposer des vœux sur toute problématique d’intérêt local. A Puteaux, seule l’opposition en propose régulièrement ; ils sont malheureusement systématiquement rejetés par la majorité. Au cours de la séance du 10 avril 2015, les élus de Puteaux, une ville d’avance ont proposé deux vœux : le premier concerne la politique HLM de la ville, le second demandait de la transparence au nouveau conseiller département, Vincent Franchi (fils de Mme Ceccaldi-Raynaud).

Nouveau quartier des BergèresVœu n°1 (Politique HLM) :

Dans un rapport rendu public mercredi 8 avril, la Cour des Comptes souligne les difficultés importantes rencontrées par la politique de logement social en Ile-de-France. Conscient du rôle important que peut jouer la ville de Puteaux dans ce domaine, notamment en raison des marges de manœuvre financières que lui offre la Défense, le Conseil municipal de Puteaux acte sa volonté de prendre dans les plus brefs délais des mesures importantes :

  • Fin de la diminution de la part des logements sociaux
  • Obligation faite aux promoteurs de construire au minimum 25% de logements sociaux dans toute nouvelle opération immobilière
  • Définition et publication des critères de priorisation des demandes de logements sociaux

Ce vœu a été rejeté par Mme Ceccaldi-Raynaud, qui refuse depuis plusieurs années de répondre à nos demandes de transparence sur les critères d’attribution des HLM.

Voeu n°2 (Retours du conseiller départemental) :

Le second vœu que nous proposons au Conseil municipal d’adopter est en quelque sorte le prolongement chez les adultes du règlement intérieur que nous imposons aux jeunes de CM2 et de 4ème dans le cadre du Conseil Communal des Jeunes. Je cite : « les élus devront faire part à leurs camarades des travaux du Conseil et de leurs résultats ». Tout le monde ici ayant sans doute à cœur de montrer l’exemple à ces jeunes élus, nous proposons le vœu suivant :

Lors de la campagne pour l’élection départementale sur notre canton, Mme Ceccaldi-Raynaud et son fils, M. Franchi, ont assuré que l’élection de ce dernier permettrait une meilleure synergie entre la ville et le Conseil départemental. Afin de permettre cette synergie, le Conseil municipal de Puteaux souhaite inviter les deux conseillers départementaux élus, Mme Taquillain et M. Franchi, à présenter les travaux du Conseil départemental en lien avec notre ville lors de l’une de ses assemblées, a minima deux fois par an.

Ce vœu a été rejeté par Mme Ceccaldi-Raynaud, qui a laissé son fils répondre à sa place. La réponse de ce dernier est disponible dans la vidéo ci-dessous, filmée par le conseiller d’opposition C. Grébert. Sa sortie : « Quand on parle aux électeurs, on perd » a consterné une large partie des élus, jusqu’à sa mère, Mme la maire. Nous souhaitons que cette dernière prenne ses responsabilités, et cesse de pousser la candidature de son fils pour des postes à responsabilité : il n’en a pas la compétence, et se révèle incapable de l’acquérir avec la pratique.

The post Meilleure gestion des HLM & transparence politique [10/04/2015] appeared first on Puteaux, une ville d'avance.

Article tiré du blog Francis Poézévara, Secrétaire de Section

Be Sociable, Share!
Francis POEZEVARA

A propos de Francis POEZEVARA

Âgé de 28 ans, habitant à dans le quartier de Boieldieu, Francis est le secrétaire de section du Parti Socialiste de Puteaux depuis 2009. Il est également Conseiller Municipal depuis 2014.