Le Rassemblement pour Puteaux signe la charte éthique d’Anticor

CG_NntLWwAAuKacHier après-midi, en présence de Jean-Christophe Picard, président national de l'association Anticor, Christophe Grébert, tête de liste du Rassemblement pour Puteaux a signé la charte d'Anticor s'engageant ainsi à adopter des pratiques politiques respectueuses de l'éthique.

Le président d’Anticor a rappelé que l’objectif de l'association n’était pas seulement de faire condamner les élus corrompus mais aussi de promouvoir les bonnes pratiques politiques. (…)

La charte d’Anticor pour les municipales a vocation à inspirer les futurs maires et à permettre aux électeurs de faire un choix éclairé. On déplore parfois que certains candidats (notamment dans le 92) bénéficient d’une « prime à la casserole », pour reprendre la célèbre expression de Philippe Seguin… Anticor souhaite que les citoyens donnent une « prime à l’éthique » aux candidats qui s’engagent à adopter des pratiques vertueuses !

Photo : Parvis de La Défense le lundi 8 juin 2015 – signature de la charte éthique d'Anticor avec de gauche à droite Mme Oneto-Winter, MM. Kalousdian, Poézévara, Grébert et Picard.

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux