Chaix et la légufrulabélosophie

100_4357Tout l’été, « Le Parisien » vous propose de découvrir les clichés des « Arts en scène », une exposition organisée par le conseil départemental au domaine de Sceaux et au parc des Chanteraines, à Villeneuve-la-Garenne.

Le 3 août, c’était le tour d’un artiste putéolien qui a créé une nouvelle discipline, la « légufrulabélosophie », des compositions réalisées avec des étiquettes de fruits et légumes.

6a00d83451b9bc69e201b7c7befa9c970b-piDepuis 15 ans, explique le quotidien, il récolte des dizaines, voire des centaines, de ces petits autocollants sur les étals des primeurs et des grandes surfaces et il compose d’improbables tableaux colorés aux noms atypiques : « un Mandala pour chanter la majesté du tigre » ou « Le cerveau du père Ubu a encore détraqué le scanner de l’hôpital de Varsovie ».

Chaque tableau nécessite jusqu’à 4 000 étiquettes et une quarantaine d’heures de travail. En 2013, une exposition lui a été consacrée à l’hôtel de ville de Puteaux. (Photo © NJ)

Lire l’article du Parisien

Voir aussi ma note du 4 avril 2013 avec une autre de ses oeuvres « Défense 3000″. Une de ses oeuvres a été acquise par la mairie.

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux