D’où vient la fortune des Ceccaldi ?

12032188_10153613080721407_3769684479332124850_n-1Mme Ceccaldi-Raynaud – maire LR de Puteaux – a aujourd'hui toutes les raisons d'être en colère – non pas comme les autres maires à cause de la baisse des dotations de l'Etat aux communes qui touche en fait très peu Puteaux (moins d'1% du budget) mais parce que l'enquête de Mediapart parue cette semaine remet en avant sa fortune personnelle et celle de toute la famille Ceccaldi.

Grâce à Mediapart, nous avons eu droit à la rocambolesque affaire des lingots d'or de Mme Ceccaldi. Avec deux questions en suspens : D'où proviennent les fonds ?  et y a-t-il eu fraude fiscale ?

Pour la 1ère question, une fois éliminée la piste de l'héritage familial, peu plausible, que reste-t-il ? On imagine bien que pour l'attribution de marchés aussi juteux que celui du chauffage de La Défense, comme pour d'autres marchés, il y a quelques dessous de table. Mais comment le prouver ? Ceux qui ont payé vont-ils le claironner sur les toits ?

Pour la seconde question, pas de problèmes : c'est Charles Ceccaldi-Raynaud qui a révélé l'existence du compte caché de sa fille. De l'argent avait donc échappé au fisc. Si mes souvenirs sont bons, Mme Ceccaldi avait laissé entendre en conseil municipal que tout était réglé, sous entendu avec l'administration fiscale. L'enquête de Mediapart sème le doute à ce sujet. Le redressement fiscal n'a pas encore eu lieu du moins pas sur l'ensemble de la somme.

Tout ceci révèle un univers bien opaque. Marchés truqués, prise d'intérêts illicite, copinage… Un univers semblable à celui que décrit Marc Dugain dans L'Emprise… Le 92 est définitivement un monde à part.

 

 

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux