M. Grébert, élu MoDem, demande au maire de Puteaux 15.000 euros pour procédures abusives

Slide0006_image004_smallHier, M. Grébert a dû à nouveau se rendre à la cour d'appel de Versailles et toujours à cause de l'affaire de la disparition des kiosques de la ville de tous les canards enchaînés révélant l'existence d'un compte caché du maire au Luxembourg.

En avril 2015, la Cour d'appel avait confirmé la relaxe de Christophe Grébert pour diffamation, mais censuré la condamnation de Joëlle Ceccaldi-Raynaud pour procédure abusive. Le maire avait dû verser 5.000€ à son opposant. Son avocat a demandé que la somme lui soit restituée. Celui de Christophe Grébert a argué que son client faisait bien l’objet d’un « harcèlement judiciaire ».

En effet, les procès à l'encontre de M. Grébert n'ont cessé de s'enchaîner depuis plus de douze ans (il a ouvert son blog en 2002). Aujourd'hui il demande 15.000 euros de dommages et intérêts au maire pour harcèlement judiciaire.
Nous sommes nombreux à penser que cette somme est infime au regard de la constance et de l'intensité du harcèlement.

Le délibéré sera rendu le 4 novembre.

> Lire l'article du Parisien

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux