Déontologie : Les dérapages du magazine Le Point à Puteaux et à Asnières

Chomsky_Media_Control_CD_largeC'est avec beaucoup de surprise que nous avons trouvé sur le site du magazine Le Point un vidéo montage réalisé par la Majorité LR de Puteaux. Les images tournées lors du conseil municipal du 9 mars 2016 ont été choisies afin de nuire à M. Grébert, conseiller municipal d'opposition, puisqu'on y voit sa réaction (il se met en colère) et non ce qui la provoque…
Que ce type de montage se retrouve sur un site de propagande de la majorité, ce serait sinon acceptable du moins habituel mais que cette vidéo se retrouve sur un media censé respecter un minimum de déontologie, c'est franchement surprenant !

Ce n'est cependant pas une première pour ce magazine !

En effet, Le Point avait relayé en juin 2014 une vidéo destinée à nuire au député Sébastien Piétrasanta, alors Maire d'Asnières.
L'article titrait : Vidéo, un film porno tourné à la mairie d'Asnières ! Pour ce délit, le directeur de publication du journal Le Point a été condamné ce mardi 15 mars à 1 000 euros d’amende avec sursis, 4 000 euros de dommages et intérêts et 1 500 euros de frais d’avocat. Le jugement du tribunal indique que "le journaliste auteur de l’article s’est non seulement contenté de donner foi, sans les vérifier, et sans recueillir au préalable le point de vue de Sébastien Pietrasanta, aux accusations de Manuel Aeschlimann, mais les a, en outre, assorties de commentaires et d’expressions malveillants démontrant qu’il les faisait entièrement siennes."

> Voir l'énoncé du jugement sur le blog de Sébastien Piétrasanta

Entre information et propagande, Le Point doit choisir !

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux