Rester dans son logement sans manger ou se retrouver à la rue, c’est le triste sort de Janine à Puteaux

14611028_10153837809942307_7063109606330531753_nAprès l'incendie qui a endommagé l'immeuble du 63 rue Jean Jaurès dans la nuit de dimanche à lundi, Janine – dont le dossier est en préfecture depuis des mois – reste toujours sans solution de relogement.

Mais cette fois-ci on veut l'affamer ! Une nouvelle porte a été posée. Un agent de sécurité a été posté devant l'immeuble : si elle sort, la porte sera verrouillée et elle ne pourra plus rentrer. Elle se retrouverait donc à la rue. Mieux on a demandé expressément à l'agent de sécurité d'empêcher toute personne de lui apporter à manger ! Avez-vous déjà vu ça ?

Je suis descendue avec un ami pour voir de près la situation. Il a été impossible de lui passer des vivres. Mais nous avons pu lui parler à travers la porte. Elle nous a appris que des agents de la préfecture devaient venir la voir lundi. En attendant elle est dans le froid, sans eau et sans provisions. Par ailleurs nous avons pu parler au patron de l'agent de sécurité qui a confirmé que le donneur d'ordres était bien Vinci, le promoteur qui a acheté l'immeuble.

Photo prise après l'incendie – Une nouvelle porte a été posée depuis.

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux