Orientations budgétaires à Puteaux : Propositions de Francis Poézévara

6a00d8341c339153ef01b7c8dede04970b-800wiLors du débat sur les orientations budgétaires qui s'est déroulé lors du dernier conseil municipal, Francis Poézévara – au nom du groupe le Rassemblement – a regretté le manque d'ambition de la majorité et proposé d'autres pistes.
 
Voici quelles auraient pu être vos priorités pour 2017, a-t-il déclaré au Maire de Puteaux:
Sécurité : nous transformerons la police municipale en police des quartiers, pour réintroduire le lien entre les forces de l’ordre et les habitants, en remplacement de la police de proximité supprimée par un très mauvais gouvernement.
Solidarité : redistribuer le produit de la taxe d’habitation en tenant compte du quotient familial et du taux d’effort.
Petite enfance : développer les nouvelles pratiques éducatives, telles que Montessori, dans les crèches de la commune, et accompagner les assistantes maternelles de notre ville, qui ont aujourd’hui l’impression d’être laissées pour compte.
Education : revoir le projet éducatif territorial de la ville en modulant le temps scolaire en fonction du rythme des enfants, comme le préconise la réforme de 2014.
Culture : créer une salle dédiée aux musiques actuelles, avec salle de production, scène ouverte, artistes en résidence.
Sport : accompagner les clubs de sport dans la définition d’objectifs et de trajectoires pluriannuels, pour garantir la double exigence de performance et d’ouverture à tous.
Santé : mettre en place une politique volontariste pour lutter contre la démographie médicale en baisse dans les spécialités non couvertes par le centre Dolto, au premier rang desquels la pédiatrie.
Dynamisme économique : créer une pépinière d’entreprise dédiée aux projets innovants et aux activités artisanales, intégrant notamment des ateliers, des salles de réunion, un FabLab, etc.
Emploi : faire de cette pépinière un lieu de rencontre et de partenariat entre les entrepreneurs, les grands groupes présents à la Défense, et Puteaux emploi.
Environnement : lancer un grand programme de rénovation énergétique des bâtiments municipaux et des HLM, avec en ligne de mire l’objectif de faire de Puteaux une ville à bilan énergétique nul.
Voilà pour les sujets que vous traitez dans votre rapport.
Il en reste un, qui brille par son absence : le logement. Pourtant, les incidents, voire les accidents, se multiplient dans les logements insalubres de la ville. La gestion des logements sociaux a été durement sanctionnée, et continue à faire la une des médias nationaux, la semaine dernière encore. Et le prix de l’immobilier reste encore et toujours prohibitif, poussant les jeunes Putéoliens à partir dans d’autres villes du département ou de la région.
Il y aurait donc énormément à faire sur ce sujet pour que Puteaux soit, effectivement, une ville où il fait bon vivre.
 
Photo (CG) : Conseil du 8 mars 2017

Article tiré du blog Nadine Jeanne, Conseillère Municipale

Be Sociable, Share!

A propos de Nadine JEANNE

Conseillère municipale PS depuis 2001 - élue en 2001 sur la liste Changer d'ère à Puteaux, réélue en 2008 sur la liste Vivre ensemble à Puteaux